L’inspectrice est malade … Philippe Kauffmann

Un meurtre, un sabotage … et nous voilà propulsés en 2036 dans l’état de France !!
On y retrouve avec plaisir une nouvelle aventure de Frangipane, cette inspectrice naïve … mais néanmoins « efficace » !!
Une Frangipane qui semble s’être « assagie » au fil des enquêtes …
Cette nouvelle investigation nous « embarque » cette fois pour Granville et Dunkerque … à la rencontre de personnages au nom étrangement évocateur !! p 159
Une immersion surprenante dans le monde carnavalesque où un enchevêtrement de situations va permettre à Frangipane, malgré tout, de peut-être démêler l’affaire des chars du carnaval de Granville !!
Pas de rebondissement spectaculaires, pas de meurtres sordides … mais un polar décalé qui, par doses homéopathiques distillent un venin politico-social !

Un polar aigre – doux qui se déguste avec plaisir, une grimace au coin des lèvres …

DSC_8766 1-4 final mini
p 93 « elle n’oublie pas qu’aujourd’hui c’est le journée des enfants. A partir de quatorze heures ils vont s’amuser en défilant dans les rues, tous grimés et déguisés,
accompagnés par des groupes musicaux et par le char du roi carnaval sur lequel auront pris place la miss 2036 et ses deux dauphines. »

p 30 « Suite à la mise en place de ce qu’on a appelé la loi travail à la fin des années 2010 et qu’il aurait mieux valu appeler loi anti-travail, les rapports entre employeurs et employés étaient vite
devenus détestables. A peine les décrets publiés une déferlante de licenciements avait ravagé le pays puisque désormais il n’y avait plus de code ni de cadre légal ni de protection,
aussi bien pour les ouvriers, les employés ou les cadres. Du jour au lendemain tout un chacun pouvait être jeté à la rue sans cause réelle et sérieuse. Inutile de dire que les patrons
(pardon, les entrepreneurs …) s’en étaient donné à cœur joie. »

DSC_8527 1-7 fin mini

p 48 « Attendez, c’est quoi employé aux feuilles ?
– Eh bien c’est un poste qui a été supprimé depuis mais qui consistait à comptabiliser les feuilles d’arbres ramassées par chaque employé à la voirie.
– !? Et … quel était l’intérêt ?
– Je l’ai longtemps cherché.
– Et ?
– Et je ne l’ai jamais trouvé. D’ailleurs personne n’a jamais pu me le dire. On m’a vaguement parlé de statistiques. Avec le recul je me suis dit qu’il devait
s’agir d’un de ces emplois aidés qui permettaient simplement de ne pas figurer sur le listing des demandeurs d’emploi. »

p 62 « Il n’y avait plus de caissières dans les hypers, il n’y avait plus personne dans les agences bancaires, les principaux assureurs avaient fermé toutes leurs agences
et n’existaient plus qu’en ligne, plus non plus de concessions automobiles, …
Depuis que la technologie avait pris le pouvoir les occasions de se rencontrer et de dialoguer étaient devenues rares pour la plupart des individus. Inutile
de chercher beaucoup plus loin les difficultés que rencontrait la société. »

DSC_8774 1 mini

p 159 « Alors que le convoi quitte la gare de Granville elle repense à tout ce qui s’est passé en une semaine ainsi qu’aux personnes qu’elle a rencontrées.
Ce radical de Guy Liguili, cet infâme Jean Bauche, ce pauvre et regretté Ernest Vinchon, ces malheureux Serge Hangarcia et Roméo Sansalfa, ces sympathiques Ginette
et Eulalie, sans sans oublier ce dépravé de Marc Assin. La vie est faite de ces multiples rencontres. »

Première rencontre avec l’auteur … au salon du livre de Franqueville Saint Pierre … en Novembre 2014

Édition : Péca

Genre : Polar

Publié en 2018

RENCONTRE avec l’auteur … Quelques questions pour tenter de découvrir qui se cache derrière le livre !!

Interview à découvrir dans la chronique « L’inspectrice perd la tête » du même auteur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :