Vol MH370 Une vie détournée … Ghyslain Wattrelos (Gaëlle Legenne)

8 mars 2014 … le vol MH370 de la Malaysia Airlines vient de disparaître !! Plus de signaux !! Il décollait de Kuala Lumpur pour Pékin !!
Ghyslain Wattrelos vient de perdre sa femme, Laurence et deux de ses enfants, Hadrien et Ambre … passagers du Boeing 777 …
Il reste seul avec son fils, Alexandre !! Seul et dans l’incompréhension la plus totale !!
« Comment un Boeing 777, avec toute sa technologie et dans cette zone très contrôlée peut -il disparaître en quelques secondes ?? »
Il y avait à bord 227 passagers et 12 membres d’équipage …
Une enquête est ouverte …Une enquête avec en toile de fond … mystère … mensonge … malaise … politique et diplomatie !!

Et le combat va commencer !! Il va falloir s’acharner pour, peut être découvrir un jour la vérité et essayer de saisir l’impensable !!
Se battre malgré la douleur … avec des émotions « explosives » et à fleur de peau !!
Se battre aussi au quotidien, avec l’administration française pour des « histoires » de certificats de décès non rédigés …

Heureusement il y a les amis … la famille … les collègues … Des mains tendues qui permettent de tenir debout … chancelant mais debout …

Puis toutes ses incohérences dans l’enquête … Tous ces Etats impliqués qui ne dévoilent rien et dont le leitmotiv est « On ne sait pas où est passé le vol MH370″ !!…

Il est très difficile de « résumer » un tel livre … de retranscrire cette multitude d’émotions … ces émotions, ces sensations qui nous submergent , nous bouleversent, nous révoltent
mais des émotions qui ne sont rien comparées à celle ressenties par Ghyslain Wattrelos et son fils Alexandre
Un témoignage poignant et bouleversant …. Un témoignage pour HURLER haut et fort !! « Mais où a pu disparaître le vol MH370 ?? »
puis un souhait … un espoir … Dire à ceux qui savent qu’il est peut être temps de parler …

Ghyslain Wattrelos

p 19 « Le consul s’approche de moi.
Ghyslain, il est arrivé quelque chose à ta famille.
Leur avion s’est abîmé en mer.
Mon ami me serre dans ses bras.
Une lame de fond s’empare de mon estomac. À vrai dire, je ne sais pas si c’est une lame de fond ou juste un coup de poignard bien sec. Mais quelque chose s’empare de moi.
Ma gorge est nouée. Le consul continue de me parler. Je ne l’entends plus, ses paroles sont comme brouillées. J’ai compris l’essentiel. J’aimerais tellement que le
monde s’arrête, juste un instant. Je tourne le dos. Je n’arrive plus à les regarder.
Le MH370 a disparu.
Laurence, Hadrien et Ambre ont disparu.
Je vacille. Je m’assieds sur une chaise noire de bureau, je reste muet, interdit. Les mains sur les accoudoirs, je fais doucement tournicoter les petites roues. »

p 65 « Le Dr Schmit m’affirme que le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s’est entretenu avec son homologue malaisien afin de faire le point sur l’avancée
des opérations de recherche. » … « Le Dr Schmit tente sincèrement de m’apporter des réponses, même si ce dossier est opaque, pour lui comme pour moi.
Avec le temps, nos échanges se sont espacés. Petit à petit, j’ai moins entendu parler de ce « monsieur Psy » comme je l’appelais, même s’il n’était pas psy en tant
que tel. » … » J’ai oublié beaucoup de choses, mais ce Dr Schmit, je m’en souviens. Il m’a parlé pendant de longues semaines. Ses réponses étaient intelligentes,
concernées. Cet homme m’a aidé. J’ai croisé son nom par hasard, fin janvier 2015, dans un article du Figaro, peu de temps après les attentats de Charlie Hebdo. Interrogé par une journaliste, il explique
les difficultés de son métier. Un sacerdoce. Mobilisée vingt-quatre heures sur vingt-quatre, la cellule interministérielle dont il fait partie informe, porte et aide les familles endeuillées. Au milieu de l’article, le médecin du
Quai d’Orsay évoque son pire souvenir. Sans doute parce que la journaliste lui a posé la question. « Mon pire souvenir, c’est celui du vol MH370 de la Malaysia Airlines. Parce que trop de questions restèrent
en suspens…» répond-il. »

DSC_7310 Final Wattrelos mini
p 79 « Je repense à un poème signé mère Teresa et récité il y
a quelques heures, lors de la cérémonie.

p 100 « « La Malaysia Airlines a le profond regret de vous annoncer qu’il faut considérer, selon toute vraisemblance, que le vol MH370 a été perdu et qu’aucun de ses
occupants n’a survécu. Comme vous l’entendrez dans l’heure prochaine par la bouche du Premier ministre malaisien, nous devons désormais accepter que toutes les
preuves suggèrent que l’avion s’est écrasé dans le sud de l‘océan Indien. »
Ce 24 mars 2014, les familles des deux cent trente neuf passagers du vol MH370, où qu’elles se trouvent sur la Terre, ont reçu au même moment ce macabre SMS. »

p 129 « Le collectif « Voice370 » est juridiquement créé début mai 2014. La plateforme a pour vocation d’être la porte-parole des familles des deux cent trente-neuf passagers
et membres d’équipage. De nombreuses familles chinoises n’ont pas d’accès à Internet. Et quand elles en ont un, les restrictions gouvernementales
leur interdisent certaines initiatives. Comme celle de s’exprimer à leur guise sur le Web. Facebook, Google, Twitter sont aussi censurés. Le site de l’association
Voice370, décliné sur Facebook, est hébergé au Canada mais géré depuis Kuala Lumpur. Je m’aperçois à quel point il est difficile de communiquer avec les
Chinois et de les associer à notre combat. »

Pas de l?gende enregistr?e

p 158 site mh370france.com « La plateforme anglophone Voice370 est indispensable, mais il est grand temps de disposer d’un site accessible en français. La France a besoin de connaître notre
histoire. Le président François Hollande ne s’est toujours pas exprimé, nos lettres restent sans réponse et nos nombreuses réunions, au Quai d’Orsay comme au BEA, sont une mascarade. Sur le site du ministère français, il
n’y a toujours rien sur la disparition du MH370. »

p 159 « Un Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines, doté des dernières technologies, s’est volatilisé. Voilà quatre mois que ma vie a basculé.
J’ai beau me le répéter, je ne m’y résous pas. Je comprends que je dois communiquer. Il y a une omerta autour de cette enquête, un maximum de personnes doit le savoir.
Je n’ai plus le droit de me taire. Je n’ai plus le droit de me réfugier dans l’anonymat. Je dois m’adresser à ceux qui savent. Les inviter doucement à parler. Peut-être. »

p 203 « On sait désormais que l’avion a coupé son système de transpondeur après un dernier contact avec le sol, empêchant dès lors toute possibilité de le localiser. On sait également que le système
dit « ACARS » a été désactivé. L’ACARS, Aircraft Communication Addressing and Reporting System, permet de transmettre des informations sur l’état de l’avion au centre de maintenance de la compagnie aérienne.
A-t-il été coupé plus tôt ? Sur ce point, on ne sait pas si l’ACARS a été coupé avant ou après le transpondeur ni même avant le dernier contact radio.
Problème électrique ? Si cela avait été le cas, une batterie de secours aurait permis de maintenir quelques systèmes de transmission.
Ce sont finalement les radars militaires malaisiens qui ont repéré ce demi-tour complet de l’avion et orienté les recherches vers le détroit de Malacca.
Il y a huit mois, c’est après un cafouillage sidérant de sept jours que les autorités malaisiennes ont accouché de cette première conclusion. Sept longs jours pour confirmer ce qu’elles savaient depuis le début.
Ce serait donc bien la route qu’aurait empruntée le MH370, à l’opposé de son plan de vol. Voilà pour la version officielle.
Et depuis, c’est le black-out. Dans cette zone frontière contrôlée par plus de douze radars de trois pays différents, un avion de plus de deux cents tonnes doté d’une technologie infaillible s’est donc volatilisé. »

 

http://www.parismatch.com/Actu/International/Crash-du-vol-MH370-Ghyslain-Wattrelos-seul-contre-un-secret-d-Etat-1466615

Edition : Flammarion

Publié en 2018 

Genre : Témoignage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :